Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Catherine Cailleux Formation et Coaching

Ecologie de la communication, développement personnel et professionnel - Contact : 06 48 67 78 70

Catherine Cailleux Formation et Coaching

Le conflit interne

 

La fleur qui s'ouvre...

 

Fin octobre, en région parisienne, une esplanade en plein cœur de ville plantée de quelques arbustes enserrés dans un décor de pavés gris ; aucune feuille dans les arbres, l’automne s’est imposé tranquillement, naturellement.

 

avignon cerisier0 grandAttirés par une situation étrange, mes yeux se lèvent vers les branches dénudées et mon regard se pose sur des dizaines de fleurs blanches, fraîches, gracieuses,  bien ouvertes, laissant voir leur pistil délicat. Est-ce un cerisier fleur, un prunier, un pommier, je ne connais pas suffisamment la botanique pour le savoir...

Une émotion m'envahit, comme une tendresse pour cette beauté décalée, pour cette vie qui est là et qui ose se montrer quand même, alors que la végétation devrait dormir en cette saison.

 

Et puis c’est la tristesse qui est là ; je ressens maintenant l’incongruence de cette situation et perçoit les risques pour ces pétales de vie qui se laisseront bientôt dominer par les lois de la nature. Ces fleurs trompées par le temps si doux, anormalement clément cet automne, ne porteront jamais le fruit qu’elles promettent parce qu’une force opposée les en empêchera, dans quelques jours ou quelques semaines !

Nous n’y ferons rien, nous ne mettrons pas l’arbre sous cloche pour le protéger, et pourtant, nous sommes presque en colère envers les saisons qui ne se respectent plus, face au dérèglement climatique qui nous entraîne vers des drames de la nature ou des périls humains.

 

En empruntant ce chemin métaphorique, je veux vous montrer, vous faire ressentir ce qui se passe au cœur de notre être, lorsque cohabitent des parts de nous qui s’opposent, qui ne parviennent pas à se reconnaître, à s’accepter mutuellement, comme muées par des forces inconscientes qui les empêchent de dialoguer et se comprendre.

 

Pourtant, chacune des parts de nous à sa raison d’être, révèle nos besoins profonds, nous indique qui nous sommes vraiment. Elles s’offrent à notre indulgence afin de pouvoir quitter le conflit et exister chacune librement.

 

Elles s’invitent à notre conscient, et lorsque nous acceptons de les laisser émerger, de les entendre, les regarder, les ressentir, nous pouvons mieux nous connaître et nous respecter.

Réussir cet accord des parts de soi apaise, procure un bien être fondamental : nos objectifs et nos choix de vie deviennent naturellement plus clairs, nous sommes prêts à construire de nouveaux projets ou tout simplement à vivre pleinement, en confiance avec nous-même et avec les autres.

 

Veillez à ce qu’aucun hiver rigoureux, énergique et puissant mais parfois mal ajusté, ne prenne toute la place et empêche une saison plus créative, plus fragile ou plus timide d’exister aussi.
Permettons à nos parts si complémentaires, de faire alliance.

 

Catherine Cailleux

Maître praticienne en PNL Humaniste

 

(texte écrit en référence au modèle de PNL sur la négociation des parts en conflits pour l’accompagnement en développement personnel ou la thérapie)

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article